Fondée en 2006, la compagnie de théâtre et musique Finis Africae allie la musique baroque du XVIIème siècle et le théâtre, avec une attention particulière pour la recherche musicale et la mise en scène. Le soin de chaque détail, qu'il soit d'ordre musical, lexical ou scénique, ainsi que la rigueur de l'interprétation musicale, font des spectacles de la compagnie, des évènements étonnants à découvrir avec passion.

L'objectif de la compagnie Finis Africae est de rendre accessible à un vaste public les chefs d'œuvres de la musique ancienne et ceux du bassin méditerranéen, en faisant appel à un mélange calibré de textes, musiques, chansons, danses, associé aux supports de la beauté des voix, et des textes brillants, auxquels s'ajoute une mise en scène inventive et originale.

Les artistes

Isabelle Fallot, soprano

Premier prix de chant classique au Conservatoire Supérieur de Lyon et médaillée d'or, Isabelle Fallot chante dans diverses maisons d'Opéra : parmi ses rôles principaux on peut noter Barberina, Papagena, Pamina, la Gouvernante (Tour d'Ecrou de Britten), Carolina (Le Mariage Secret de Cimarosa ), la Baronne (La Vie Parisienne à l'Opéra Comique ms J. Savary), Giulia (La Scala di Seta de Rossini à Genève), Wanda (Grande Duchesse de Gérolstein à l'Opéra de Toulon ms B. Pisani). Elle fait partie de l'ensemble « les éléments » de Toulouse. Elle se consacre, par ailleurs, au répertoire baroque et se perfectionne avec J.Correas à Ambronay, G.Lesnes à Royaumont et G.Laurens à Montpellier. Elle participe à des concerts avec La camerata vocale de Brives dans des madrigaux de Monteverdi. En 2006 elle interprète le rôle de Gianetta (Elixir d'amour) en Espagne ainsi que la Duchesse (Le petit duc de Lecocq) à l'Opéra de Metz. En janvier 2007 elle chante le rôle de Miss Rose dans Lakmé à l'Opéra de Saint Etienne. Elle participe à des concerts Couperin aux côtés de Josep Cabré et Jean-Charles Ablitzer (orgue) et enregistre un disque. Avec la Compagnie Appel d'Airs elle participe à plusieurs opéras : Le Téléphone de Menotti (Lucie), Une éducation manquée de Chabrier (Hélène), Lo Speziale de Haydn (Volpino), Carmen de Bizet (Micaela), La Voix Humaine de Poulenc à Paris, Moulin et Carnac.

Jean Herrero, baryton

Après avoir chanté le répertoire lyrique à l'opéra national de Montpellier et parallèlement interprété l'oratorio, l'opérette et la chanson, il part suivre deux années de perfectionnement à Hambourg et au centre de musique ancienne de Genève. Il participe à des classes de maître avec Gabriel Garrido, Vincent Dumestre et étudie l'ornementation avec Monique Zanetti. Fasciné par le mouvement, il aborde la gestuelle baroque avec Béatrice Cramoix, Il crée en 2009 l'ensemble "Les Fêtes de l'Astre" dédié à l'expression musicale et scénique des grandes fêtes de l'année à travers le rythme des saisons (Pâques, Saint Jean, Avent, Noël, Carnaval...)

Lino Messina, luth et théorbe

Auteur de la pièce "Le voyage de Filiberto Tula". Diplômé de violon au Conservatoire de Gênes, il se dédie à la direction chorale et à la musique ancienne. Il s'initie au luth et au théorbe avec Paul Beier à l'école internationale de musique ancienne de Milan. Il suit l'enseignement d'Eugene Ferré au conservatoire d'Aix en Provence et participe aux Ateliers Baroques de Montfrin, avec Eduardo Eguez et Gabriel Garrido. Apprécié à la basse continue, il collabore avec différents ensembles.

La pièce "Le voyage de Filiberto Tula" est sa première oeuvre représentée en France.





la Cie Finis Africae a le soutien du Conseil Général du Gard pour la création et la diffusion

logo cg 30
Credits et droits reservés compagnie finis africae 2010, site internet Mael Herrero/ La clé de Cinq